top of page

Articles

Alimentation et hormones

Vous avez peut-être découvert récemment un déséquilibre hormonale ? Vous ressentiez de la fatigue, de la paresse, un changement de poids inexpliqués, des fringales ou des problèmes digestifs ? Ou bien, vous perdez vos cheveux, vos ongles sont cassants ? Vos règles sont abondantes ou au contraire vos règles sont irrégulières ou absentes ? Cela peuvent survenir lorsque les glandes endocrines produisent trop ou pas assez d'hormones.


Heureusement, il existe de nombreuses façons de corriger les déséquilibres hormonaux et de faire retrouver à votre corps son harmonie. La première étape consiste à consulter votre médecin et à déterminer si nos taux d'hormones sont anormaux. Lorsque vous aurez identifié certains problèmes hormonaux spécifiques, il vous conseillera probablement d'effectuer des changements dans votre style de vie comme d'améliorer votre alimentation. Pourquoi ? Parce que les aliments que vous mangez, y compris certains types de protéines selon la quantité, peuvent faire grimper ou diminuer vos taux d'hormones.


Pourquoi et quels protéines choisir ?


L'apport en protéine sur une journée varie en fonction de plusieurs facteurs (âges, sexes, activité physiques etc ...) ainsi les Dietary Guidelines for Americans recommandent de consommer 10 à 35 % de leurs calories sous forme de protéines.


Les hormones sont des messagers chimiques fabriqués dans les glandes endocrines (comme la thyroïde, les glandes surrénales, le pancréas, les ovaires et les testicules) qui communiquent avec les autres parties du corps et qui ont un impact important sur notre santé physique, mentale et émotionnelle. Il existe environ 50 hormones différentes, comme l’insuline, les œstrogènes, la progestérone, le cortisol, la mélatonie, les hormones thyroïdiennes et la testostérone. Elles contrôlent et régulent le comportement et la plupart des principales fonctions de l’organisme comme le métabolisme, l’appétit, la température corporelle, la croissance, le sommeil, la reproduction, la sexualité, l’humeur et la réaction au stress.


Par ex : si vous essayez de perdre du poids, la consommation d’une quantité suffisante de protéines peut créer des changements hormonaux dans le bon sens. Des études montrent que la consommation de protéines abaisse le taux de l’hormone de la faim, la ghréline (qui stimule l’appétit), et augmente la production de PYY et de GLP-1 (qui augmentent la sensation de satiété).


Ainsi une alimentation trop pauvre en protéine et aussi pauvre en calories peut augmenter le taux de cortisol (l’hormone du stress) qui, lorsqu’il est élevé, favorise le gain de poids.


Quels type de protéine et mieux pour vous ? Le type de protéines qui vous convient le mieux ! Tous dépend de vos problèmes hormonaux mais aussi de vos préférences alimentaires. En effet, des études prouvent que diminuer les graisses saturés issues des protéines animales (viandes rouges, charcuteries, fromages etc...) peuvent favoriser les désordres hormonaux. Attention c'est juste une étude sur une petite population ce n'est pas forcément votre cas. C'est pour cela qu'il faut prendre le temps de s'écouter. Ce qui est bon pour une ne sera peut-être pas le cas pour une autre.


Un bon moyen d'augmenter l'apport en protéine sur une journée c'est d'intégrer ou varier vos sources alimentaires. Pourquoi pas ajouter à vos menus des protéines végétales (légumineuses, tofu ?)


תגובות


Archive

Follow Me

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon
bottom of page