Articles

Pourquoi j'ai faim ?

GRrh... Tiens mon ventre gargouille ! J'ai faim, mais je viens de manger il y a une heure ! J'ai tout le temps faim ! Vous avez faim et ce n'est pas l'heure d'un repas principal ? Mais pourquoi nous avons faim ?

Pas de panique, nous sommes fait pour manger. Notre corps a besoin de nourriture solide et liquide pour fonctionner. C'est une machine magnifiquement conçue dont il faut en prendre soin, et apprendre à l'écouter. Car oui, il est en demande parfois d'un aliment et on ne sait pas pourquoi ! Vous avez tous eu une envie folle de manger un ou deux carrées de chocolat même la tablette entière pour certains ? Est-ce que vous vous êtes déjà demandé pourquoi ? Certains vont me dire que c'est de la gourmandise ou d'autre vont me dire tout simplement parce que j'aime le chocolat !

Oui, en effet, il y a une part de vrai, mais ce que je veux dire, c'est que le corps sait ce qu'il a besoin pour fonctionner.

Votre corps sait parfaitement ce qu'il veut et vous le fera savoir par le biais de la faim.

C'est ce qu'on appel la faim physique. Dans ce cas, ne vous privez pas et manger votre aliment en toute pleine conscience.

Si vous avez une alimentation équilibrée et vous répartissez sur plusieurs repas (3 ou plus en fonction des personnes), vous ne devez pas avoir de pulsions alimentaires qui sont parfois sucrées. Si ce n'est pas le cas alors vous avez une faim émotionnelle ou bien sensorielle. Mais qu'est-ce que c'est ?

La faim émotionnelle est souvent déclenchée par une émotion. Manger pour surmonter une émotion est un phénomène normal. Il s’agit en fait d’un mécanisme de défense qui aide à passer au travers de situations intolérables. Il est important de distinguer la faim physiologique de la faim émotionnelle, puisque seule la première nous permet de maintenir un poids santé.

Ainsi, il existe également un autre type de faim qui peut influencer la prise alimentaire, soit la faim sensorielle. Il s’agit d’une impression de faim, déclenchée par ce que nous apportent nos sens : la vue d’un plat appétissant ou l’odeur de nourriture ou le bruit d’un sac de croustilles qui s’ouvre par exemple. Tout comme la faim émotionnelle, la faim sensorielle ne tient pas compte de vos besoins réels. Apprenez à la reconnaître elle aussi !

Si l’odeur alléchante du pain en boulangerie vous fait saliver, soyez-en d’abord conscient. Ne vous privez pas de l’aliment : vous pouvez repartir avec une baguette, mais attendez la faim physiologique pour la déguster !

Dans la diététique, tout est une question d'équilibre. Aucun aliment n'est à bannir ! Le corps à besoin de macronutriment (protéines, glucides, lipides) et de micronutriments (vitamines et oligoéléments) par jour. Si dans la journée, il y a un déséquilibre entre ses deux groupes d'aliments le corps vous le réclamera soit lors du prochain repas ou bien dans les deux heures qui suivent. C'est pour cela que j'insiste sur le fait qu'il ne faut en aucun cas négliger un aliment même si vous voulez perdre du poids. D'autant plus !

Petite astuce : si la sensation de faim se pointe à l'horizon en dehors des repas : boire de l’eau, attendre 15 minutes avant de manger… Si la faim revient de nouveau dans les 15 minutes après c'est que votre corps réclame de la nourriture.

En effet, la sensation de faim et de soif passe par le même processus, du coup, nous pourrions les confondre.

Mais quoi manger si c'est réellement de la faim? Des amandes, un fruit, du pain complet, du chocolat noir etc... oui mais des aliments riches en fibres ! Elles vous permettront de calmer votre faim tout en étant rassasié sur une plus longue durée.

Pour en finir, apprenez à écouter votre corps et particulièrement vos signaux de faim et de satiété :

Mangez selon votre faim physiologique. Savourez lentement les aliments et prenez-y plaisir. Portez l'attention à votre sensation de plénitude.

- Arrêtez-vous de manger lorsque vous n'avez plus faim.

- Oubliez le « Finis ton assiette » ou « Il reste bien une petite place pour le dessert » !

- Arrêtez de manger avant de vous sentir trop plein, avant de ressentir une sensation de plénitude excessive et désagréable qui vient à l’encontre du plaisir de manger.

- Vous devriez aussi être capable de faire une marche de 30 minutes à la suite d’un repas.

A très vite pour un nouvel article !

Archive
Follow Me
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon
  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon

Diplômée d'état

44 avenue de Lombez

31300 Toulouse

emmadiet31@hotmail.com

Tél : 06 59 39 39 95

© 2017 - EMMA NOGUES - DIETETICIENNE-NUTRITIONNISTE - TOULOUSE